Jeunes filles en fugues

15 Avr

Pour couper un peu avec la littérature jeunesse, j’avais envie de me plonger dans un bon petit polar. 

Promets-moi, Harlan Coben

Le lendemain midi, personne n’arrive à obtenir de nouvelles de la jeune fille. Myron devient alors le suspect numéro 1 puisqu’il est le dernier à l’avoir vue et que personne ne semble comprendre la raison pour laquelle un quadragénaire servait de taxi en pleine nuit à une si jeune femme.

Dans le même temps, la famille Rochester est aussi à la recherche de leur fille Katie, disparue depuis deux semaines. Dominik, le père, est persuadé que sa progéniture a été enlevée. Or, un témoin, le Dr Skylar, a reconnu la jeune femme dans la rue et elle ne semblait pas du tout séquestrée. Au bout de quelques pages, on apprend que Katie, enceinte, a en fait fugué pour fuir son père violent.

Pendant ce temps, Myron, qui a enfin pu prouver son innocence, décide de tout faire pour retrouver Aimée. Bientôt, l’enquêteur découvre un indice étrange, Aimée a retiré de l’argent dans le même distributeur que Katie trois semaines plus tôt. La jeune fille a donc peut-être fugué aussi… Quoi qu’il en soit, Myron a promis à Claire de lui ramener sa fille. Alors qu’il suit plusieurs pistes, – ex-petit ami, professeurs -, le voilà poursuivi par deux fous furieux engagés par le père de Katie, persuadé que l’ex-star de basket a quelque chose à voir dans la disparition de sa fille. Heureusement, dans les moments difficiles, Myron peut toujours compter sur son ami Win, millionnaire désœuvré spécialiste des sports de combat, pour voler à la rescousse.

L’auteur de Ne le dis à personne signe là un polar efficace et plaisant à lire. Les chapitres courts confère au roman un rythme entraînant, le héros et sa bande – déjà présents dans sept autres romans – sont attachants et ne se prennent pas au sérieux. C’est d’ailleurs ce petit côté humoristique qui m’a surtout plu. Quant à l’intrigue, elle est parfaitement ficelée. Il faut d’ailleurs attendre le tout dernier chapitre pour avoir le fin mot de l’histoire après un ultime retournement de situation. Ce roman vaut donc le détour !

Publicités

3 Réponses to “Jeunes filles en fugues”

  1. carolivre avril 15, 2013 à 3:41 #

    J’ai un Harlan Coben à lire dans ma PAL « Remède mortel », mais j’avoue que je traîne un peu les pieds. J’ai peur que ce soit nul mais en même temps je me dis que Coben gère bien ses polars en général!

    J'aime

    • naurile avril 15, 2013 à 3:50 #

      Je dois dire que ça faisait quelque temps que le bouquin traînait chez moi… le titre et la couverture ne m’inspiraient pas mais au final, ça a été une bonne surprise !

      J'aime

      • carolivre avril 15, 2013 à 4:50 #

        Bon alors je vais peut-être faire comme toi et me laisser tenter 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :