Jamais sans sa fille

16 Mai

Si j’ai mis si longtemps pour lire ce livre, ce n’est pas parce qu’il était mauvais mais car je suis complètement accaparée par les rédactions de mes élèves !

Les neuf dragons, Michael Connelly

L’inspecteur Harry Bosch doit enquêter sur une affaire de meurtre dans le quartier chinois de Los Angeles. M.Li, gérant d’un petit magasin d’alcool, a été retrouvé mort derrière son comptoir, tué par trois balles en pleine poitrine. Pour mener son enquête, Bosch va devoir coopérer avec l’inspecteur David Chu, membre de l’AGU (Asian Gang Unit). D’emblée, il ne supporte pas de devoir travailler avec quelqu’un qu’il ne connait pas et se montre très méfiant à l’égard de son collègue. Rapidement néanmoins, le fils de la victime, Robert Li, met les policiers sur la piste d’un suspect. Celui-ci est effectivement vu sur la cassette d’une caméra de vidéo-surveillance du magasin en plein racket. Bosch et son équipier, soupçonnant la piste des triades tangible, se presse pour arrêter ce coupable idéal avant qu’il ne s’envole pour Hong-Kong.

Occupé à chercher des preuves pour faire inculper le racketteur de meurtre et préoccupé par un message appel anonyme le menaçant, Bosch ne trouve pas le temps d’ouvrir le message vidéo laissé par sa fille. Madeline à 13 ans, elle vit à Hong-Kong avec sa mère et a l’habitude de beaucoup communiquer avec son père. Quand l’inspecteur découvre la vidéo, il est anéanti : sa petite fille s’est fait kidnappée…

Bosch, sous le choc, réagit néanmoins rapidement. Il confie la vidéo à un service spécialisé de la police de L.A. afin de voir s’il est possible de reconnaître l’endroit où se trouve sa fille. Dans le même temps, il contacte son ex-femme, Eleanor Wish, afin de tenter de la rassurer et de lui donner quelques conseils. Après avoir récupéré une image pouvant peut-être le conduire sur la piste de sa fille, Bosch prend place dans le premier avion pour la Chine.

J’ai apprécié ce polar qui mêle deux enquêtes même si l’intrigue qui occupe directement l’inspecteur Bosch est celle qui retient le plus l’attention. On voit là que le talon d’Achille du héros est touché et, même s’il semble être invincible, cela le rend très humain. Les actions s’enchaînent sans relâche, on ne s’ennuie pas une seconde en lisant ce livre. Un bon Connelly selon moi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :