Guerre des lettres

4 Juin

Encore un livre trouvé dans mon casier au cours de l’année.

La Loi du Roi Boris, Gilles Barraqué

Le roi  Boris III s’ennuie.  Pour s’occuper, il décide de déclarer la guerre à son cousin. Mais voilà que dans sa déclaration, il commet une faute d’orthographe dans le mot « évidemment qu’il écrit « évidamment ». Bien entendu, c’est la faute de ce maudit « e » ! Le roi change d’avis, il aura bien le temps de s’occuper de son cousin plus tard. Il doit s’attaquer à quelque chose de bien plus pressant : la lettre « e ».  Avec l’aide de son fidèle conseiller, Monsieur Moutrin, il imagine une nouvelle loi. Plus personne dans le royaume du Poldovo ne sera autorisé à utiliser la lettre « e » dans la conversation sous peine de se faire couper un doigt !

Au départ, le peuple croit à une énorme plaisanterie. Mais une répression terrible ne tarde pas à se faire. Dès lors, la résistance va s’organiser, menée par Kleber de Mettemberg, le premier Ministre du royaume en personne. Lui et son clan n’utiliseront que des mots composés avec la lettre « e » pour faire front à l’oppression.

Ce conte philosophique au ton humoristique va s’assombrir peu à peu à partir de l’application de la folle loi du roi Boris.  On voit là des références aux régimes totalitaires dans lesquels règnent terreur et mise en danger de la liberté de pensée.

Le conte permettra aux plus jeunes de se confronter à un texte basé sur une forte contrainte stylistique à savoir l’absence d’une lettre.  Les effets du lipogramme en « e », inspirés des jeux de l’Oulipo et de la célèbre Disparition de Georges Perec, sont à voir comme la métaphore méta-langagière d’un génocide et de ses effets catastrophiques sur le peuple. Voilà un texte drôle et intelligent qui aborde des problèmes graves sans en avoir l’air.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :