L’empire des loups

12 Août

Merci à mes parents pour m’avoir prêté ce livre.

Le Général Enfer, Alec Covin

En préambule, je dois signaler que ce roman est le troisième tome de La Trilogie des Loups. Il vient donc à la suite des Loups de Fenryder et d’Etats primitifs. J’avoue tout de suite ne pas avoir lu les deux premiers tomes. Cela n’a en rien perturbé ma lecture, ce tome se lit très bien indépendamment des deux autres. Par contre, il m’a réellement donné envie de les lire !

Toute l’histoire se fonde sur la naissance d’une société secrète lors de la guerre de Sécession. Le général Fenryder – ou général Enfer – perd la partie contre Lincoln et se retrouve lynché par les soldats. Mais – miracle de surnaturel – il survit et devient même immortel, doté d’une puissance fantastique. Abrité dans le Vent-Fort, sorte de sarcophage protecteur qui lui permet de se régénérer, rien ne peut lui arriver. Il entreprend alors de créer un groupe autour de lui, les Loups de Fenryder, et n’a plus qu’une idée en tête : gouverner et faire régner la terreur sur les Etats-Unis. Presque 150 ans plus tard, il prépare donc avec ses loups la Grande nuit, opération au cours de laquelle le président Obama et son vice-président devraient être assassinés…

Alors que Fenryder et ses hommes dotés eux-aussi de pouvoirs surnaturels se préparent, un petit groupe tente d’avertir les autorités et veut mettre à terme à l’existence du général. Mais le rapport de force est inégal. Sarah, une journaliste afro-américaine; Tim, un détective borgne et Forrest, un peintre génial, ont déjà eu affaire aux loups 5 ans plus tôt. Leur confrontation s’était soldée par un massacre commis par Fenryder mais qui leur a été imputé. Du coup, Sarah et Tim, échappant aux mains du FBI, sont partis en cavale chacun de leur côté et Forrest – moins chanceux – a été arrêté et incarcéré à Rikers Island.

Fenryder et ses loups – capables de lire dans les pensées – ne veulent qu’aucun grain de sable ne viennent perturber leurs sombres projets. Le général lance son plus fidèle associé, William Hasty, aux trousses de ses ennemis. Après avoir atrocement massacré les proches du groupe dans sa traque, il n’a qu’une envie, les livrer à son maître pour les voir mourir dans d’atroces souffrances.

Notre trio quant à lui est bientôt complété par un associé bien particulier – Joe Koil – un Loup repentis de Fenryder. Mais pourront-ils vraiment lui faire confiance ?

Ce thriller fantastique m’a vraiment passionnée et tenue en haleine jusqu’aux dernières pages. Bien sûr, dès le départ, on se doute que l’auteur ne fera pas mourir Barack Obama. Mais le roman est vraiment bien mené, la psychologie des personnages plutôt approfondie et pas manichéenne. Il est difficile de savoir en qui on peut avoir confiance dans l’histoire. Le tout est « agrémenté » de massacres ultra-violents, particulièrement gores, mais bien mis en scène. Je le déconseille donc aux âmes sensibles. Pour les autres, amateurs du genre, vous devriez être conquis !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :