Dernier espoir

20 Nov

Bon, ben là, je dois admettre que c’était pas terrible…

Le papillon des étoiles, Bernard Werber

Les journaux télévisés sont alarmistes : des tremblements de terre, des tsunamis, des guerres, des famines, des dictateurs fanatiques, la surpopulation, la pollution… la terre va mal !

Yves Kramer est ingénieur en aéronautique. Il a un projet fou : sauver l’humanité en envoyant un échantillon d’hommes sur un vaisseau spatial immense à l’autre bout de l’univers, sur une hypothétique planète viable…

Un richissime homme d’affaires est prêt à tenter le pari et engage toute sa fortune dans ce projet fou que les deux hommes baptiseront « Dernier Espoir ». Entourés d’une équipe de choc, ils mettent au point le vaisseau spatial, leur « papillon des étoiles » qui devra être en mesure de recevoir 144 000 hommes et femmes pour un voyage estimé à plus de deux millénaires…

Je n’ai pas pour habitude de dézinguer un livre… mais là, Werber aurait mieux fait de s’abstenir ! Discours alarmiste et anxiogène sur la planète et le genre humain. L’homme est un loup pour l’homme, il est mauvais, ne peut que tout détruire sur son passage, même lui ! Dans le même temps, des discours pétris de bons sentiments pour contrebalancer : mais non, on va s’en sortir, on peut toujours repartir, on ne peut pas avoir si mauvais fond. Résultat : une sorte d’expérience bizarre à la loft story : mettez 144 00 humains dans une grosse boite au milieu de l’espace, secouez le tout et observez ce que ça donne… une reconstitution quasi-identique des 2000 ans qui ont suivi la naissance du Christ ! Tout ça pour aboutir à une reconstitution du jardin d’Eden sur une planète lointaine… Bref, du grand n’importe quoi !

Publicités

2 Réponses to “Dernier espoir”

  1. caeoline novembre 20, 2013 à 6:12 #

    Je n’ai lu aucun livre de lui mais là je passe mon tour.

    J'aime

    • naurile novembre 21, 2013 à 5:19 #

      Très franchement, j’aimais beaucoup les premiers Werber : Les Fourmis et les Thanatonautes m’avaient particulièrement ravie il y a une quinzaine d’années. Mais là, grosse déception !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :