Printemps des libellules

19 Jan

Je continue ma découverte de la littérature nippone..

Tonbo, Aki Shimazaki

Nobu fonde son juku (établissement privé donnant des cours du soir pour préparer les concours d’entrée dans les écoles souhaitées – très répandus au Japon où il n’est pas rare pour les enfants et adolescents d’enchaîner presque deux journées d’études en une) spécialisé dans le kobuko (langue nationale) après avoir été poussé à quitter un emploi bien rémunéré au sein d’une prestigieuse entreprise. Il n’a toutefois pas à regretter son changement de vie forcé dans la mesure où son juku attire de plus en plus d’élèves.

Quelques années après le lancement de son école (qu’il a nommée Tonbo (libellule) parce que sa fille le lui a demandé), Nobu reçoit la visite inattendue d’un homme qui va raviver de vieilles plaies, Jirô Tanaka. On apprendra alors que le père de Nobu – qui donnait des cours dans un teijisei (lycée du soir) – s’est suicidé après avoir été accusé à tort d’avoir provoqué la mort d’un élève. Jirô expliquera à Nobu qu’il était présent lors de l’altercation et lui révélera les causes sous-jacentes au décès de son père.

Ce court roman est très bien mené. On adhère d’autant plus facilement à l’intrigue que l’écriture est fluide et poétique et les personnages dépeints avec soin. L’édition enrichie d’un glossaire permet de se familiariser avec le vocabulaire japonais laissé tel quel. Le lecteur est ainsi happé dans la culture nippone et s’imagine entouré de cerisiers en fleurs et de libellules rouges aux côtés du personnage.

Une jolie découverte.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :