C’est l’amour à la plage… !

20 Juin

Un peu de littérature japonaise parce que ça faisait longtemps !

Le tumulte des flots, Yukio Mishima

Shinji est un jeune homme de 18 ans, fils de pêcheur mais orphelin. Il passe sa vie au labeur dans les eaux entourant l’île d’Utajima afin de nourrir sa famille. Un jour, en revenant de la pêche quotidienne, il croise le regard d’une jeune beauté qu’il n’a jamais vue jusque là. Evidemment, tel Frédéric devant l’apparition de Mme Arnoux, Shinji tombe instantanément amoureux de la jeune femme.

Hatsue est fille de pêcheur également, mais d’une famille bien plus aisée que celle de Shinji. Son père, l’oncle Teru, l’a fait adopter petite car il avait déjà trois filles. Mais à la suite du décès de son unique fils, il a décidé de la faire revenir sur l’île afin de la marier et d’adopter son futur mari pour perpétuer son nom. Si Shinji est sous le charme, il ne se fait guère d’illusions, sachant pertinemment que l’oncle Teru refusera d’accorder la main de sa fille à un garçon sans le sou et que la demoiselle ne risque sans doute pas de s’intéresser à lui…

Mais comme le roman fait bien les choses, nos deux jeunes gens vont bientôt faire plus amples connaissance et se lier d’un amour profond mais secret. Mais cet amour va vite devenir impossible. En effet, une jeune fille amoureuse de Shinji et terriblement jalouse, va proférer des calomnies et l’oncle Teru va tenter de mettre fin à cette relation qu’il refuse. Mais nos jeunes amants vont résister, contre vents et marées.

On retrouve dans ce roman de Mishima (l’un des plus grand romancier japonais du XXè siècle, auteur notamment de la tétralogie La Mer de la Fertilité, suicidé à 45 ans par seppuku après une tentative ratée de coup d’Etat) tous les ingrédients de l’histoire d’amour impossible : jeunes gens de rangs différents, familles hostiles à l’union, jalousie, trahisons… tout cela dans le cadre bucolique de la charmante île d’Utajima, recouverte de pins protecteurs.

J’avoue ne pas m’être spécialement délectée de cette Education sentimentale nippone sans surprise où tout est bien qui finit bien malgré les tentatives de rebondissements. Comme je l’ai écrit, l’intrigue est celle d’un roman d’amour classique (genre qui n’est pas spécialement ma tasse de thé). Le gentil, courageux mais pauvre Shinji parviendra au cours d’un exploit de pêche à remporter le cœur de la belle auprès de son père -terrassant ainsi son arrogant rival et la méchante jalouse s’exilera et se repentira de sa calomnie. Difficile de faire plus mièvre… Heureusement, le style est bon et vient sauver l’ensemble. Très bien pour se faire passer pour érudit à la plage !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :