Cours toujours !

17 Août

Je remercie mon papa qui m’a prêté ce livre !

N’Oublier jamais, Michel Bussi

Jamal est un sportif hors du commun. Certes, il pratique la course à pied comme des millions de personnes, ce qui, en soi, n’est pas franchement extraordinaire… Ce qui l’est, en revanche, c’est son objectif : participer à l’Ultra-Trail du Mont-Blanc, une des courses les plus difficiles au monde. D’autant que Jamal n’a qu’une jambe !

Le jeune homme est en train de s’entraîner à Yport, du côté d’Etretat, lorsque qu’un matin il aperçoit une jeune femme à la robe totalement déchirée complètement paniquée au bord d’une falaise. Son visage ne le laisse pas indifférent. Pas seulement à cause de son maquillage qui a coulé à force de pleurer mais parce qu’il est magnifique. Mais Jamal n’a pas le temps de se perdre en rêveries. Trente seconde plus tôt, il a ramassé une belle écharpe rouge qui traînait. Il l’envoie à la fille pour qu’elle s’accroche et s’éloigne du vide. Mais celle-ci, en l’attrapant, se laisse tomber dans le précipice…

Moins d’une minute plus tard, Jamal la retrouve écrasée sur la plage. Deux autres témoins ont assisté à la chute. Mais en regardant le corps, Jamal, sous le choc, s’aperçoit d’un détail : l’écharpe rouge est enroulée autour du coup de la victime ! Comment est-ce possible ??

Dès lors, le capitaine Piroz va mener l’enquête. Jamal est d’abord convoqué comme simple témoin. Mais dès sa première audition, il sent qu’on ne croit pas à sa version des faits. Pour les flics, il ne s’agit pas d’un suicide mais d’un meurtre. Et pas d’un seul meurtre. Dix ans auparavant, deux jeunes femmes ont été retrouvées tuées dans les mêmes conditions : strangulation avec une écharpe rouge et viol préalable. Jamal ne sait pas pourquoi, mais on cherche à lui coller tous les crimes sur le dos. Et le fait d’être certains de ne jamais avoir violé personne n’y change rien. Se sentant victime d’une horrible machination, il prend la fuite bien décidé à prouver son innocence. Mais est-il vraiment innocent ???

Le roman commençait bien. L’intrigue de départ est intéressante et on ne s’ennuie pas une seconde en lisant. Sauf qu’arrivée à la moitié du livre, j’ai eu l’impression que l’auteur n’avait pas trop su comment extirper son héros des embrouilles dans lesquelles il était plongé. Du coup, les deux-cent cinquante pages qui suivent sont quelque peu abracadabrantesques. On ne pourra pas reprocher à l’auteur son manque d’inventivité. Mais trop, c’est trop ! Jusqu’aux ultimes rebondissements, c’est trop ! Je ne peux évidemment pas dévoiler les ressorts d’un policier mais l’intervention d’une association de soutien aux victimes qui cherche à se faire justice elle-même en inventant un scénario digne d’un film à gros budget, ça vire au n’importe quoi ! Et en plus, c’est prétentieux ! Du style, relevé à deux ou trois reprises dans le livre, et même si c’est mis dans les paroles des gendarmes ou du héros : « voilà une histoire digne d’un excellent polar, les éditeurs s’arracheraient le manuscrit s’il était publié » – j’exagère à peine ! En conclusion, pas très convaincant !

Publicités

Une Réponse to “Cours toujours !”

  1. mandybule août 17, 2014 à 7:30 #

    Merci, je ne l’inscrirai pas dans ma To-read list : une fois n’est pas coutume ! 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :