Rancoeurs

22 Jan

Un des livres gentiment mis à disposition par ma chef d’établissement en salle des profs.

Impardonnables, Philippe Djian

Francis, la soixantaine, est un écrivain à succès qui n’a pas été épargné par la vie. Sa femme et l’une de ses deux filles ont péri sous ses yeux dans l’explosion de leur voiture. Des années après, malgré un remariage avec Judith, agent immobilier, et son déménagement sur la côte basque, il ne parvient toujours pas à effacer les terribles images de son esprit. D’autant que la soudaine disparition de sa fille Alice, actrice en vogue, ex-junkie mère de jumelles, va raviver la douleur de plaies loin d’être refermées et mettre à mal l’équilibre précaire qu’il était parvenu à construire.

Ce roman psychologique, aux fausses allures de huis-clos, plonge le lecteur dans un univers oppressant. Dès le départ, la disparition inexpliquée de la fille bouleverse le père et c’est bien normal. Mais l’obsession et les efforts qu’il mène pour la retrouver vont vite gagner du terrain dans sa vie amoureuse. Bientôt, il soupçonne sa femme de le tromper et s’engouffre plus ou moins dans la paranoïa. Dans le même temps, les souvenirs refont surface et s’insinuent de manière confuse dans la narration. On se perd parfois entre les différentes époques mais c’est justement en cela que le roman est réussi puisque l’auteur parvient à nous projeter dans l’esprit quelque peu malade du personnage principal. Non pas qu’il soit fou – à bien y regarder, il est sans doute celui qui a le plus les pieds sur terre avec Judith – mais il s’agit de l’esprit d’un homme en perte de repères, qui doute de tous ceux qui l’entourent parce qu’il doute d’abord de lui, qui refuse de pardonner à ses proches parce qu’il ne parvient pas lui-même à se pardonner. le roman a fait l’objet d’une adaptation cinématographique par André Téchiné avec André Dussollier, Carole Bouquet et Mélanie Thierry. J’avoue que je suis assez curieuse de savoir ce que ça donne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :