Cœur brisé

23 Août

Je remercie vivement Camille pour m’avoir conseillé et prêté ce livre.

Haute Fidélité, Nick Hornby

Rob Fleming a 35 ans et est le propriétaire d’un magasin de musique dans lequel les clients se font plus que rares. Sa vie sentimentale est aussi calamiteuse que son parcours professionnel. Il vient de connaître une énième rupture et dresse un bilan assez sinistre de sa vie, à commencer par ses cinq plus gros échecs amoureux. Evidemment, cela n’est pas fait pour lui remonter le moral.

Alors qu’il tente en vain d’oublier Laura, son dernier amour qui a fui avec le voisin du dessus, Rob se torture l’esprit avec des questions du style : peut-on sérieusement envisager de vivre avec quelqu’un dont les goût musicaux sont parfaitement incompatibles avec les vôtres ? arrivé à son âge, ne devrait-il pas songer à fonder une famille, trouver un travail sérieux et cesser de cloisonner son existence en termes de top cinq ?

Excellent ! J’ai adoré suivre le cheminement intellectuel de ce trentenaire complètement paumé. Parfait anti-héros, il représente tout à fait les hommes – et femmes – de sa génération. En véritable « adulescent », Rob n’a toujours n’a toujours pas fait le grand saut dans le monde des adultes. Son métier de disquaire spécialisé et ses vendeurs encore plus enfants que lui le maintiennent dans un statut d’éternel ado, qui préfère passer son temps à écouter des vinyles au sein de son antre (d’ailleurs, sacrée playlist constituée dans le roman. J’avoue ne pas être allée rechercher tous les titres sur le net car je n’aurais jamais terminé ma lecture !) qu’à véritablement vivre sa vie et se confronter au monde réel. D’ailleurs, après sa rupture avec Laura, le monde n’est plus que ressassement du passé et tentatives échouées de convoquer ce passé dans le présent. Toute la question est : Rob parviendra-t-il à évoluer et, si oui, de quelle manière ? je vous le laisse découvrir en lisant ce roman à la fois tragique et comique, devenu un véritable best-seller depuis sa parution en 1995 en Angleterre. Il a d’ailleurs fait l’objet d’une adaptation cinématographique par Stephen Frears avec John Cusack comme acteur principal.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :