Correspon-denses

26 Nov

Et un petit Nothomb pour la route !

Une forme de vie, Amélie Nothomb

amelie-nothomb-une-forme-de-vie-coverAlors qu’Amélie ouvre son courrier des lecteurs comme à son habitude, elle tombe sur une lettre étrange, envoyée par un soldat américain en poste en Irak. Comment ce Melvin Mapple a-t-il eu connaissance de l’auteure belge et pourquoi est-il persuadé qu’elle seule saura le comprendre, c’est ce qu’Amélie va tenter de comprendre en entamant cette correspondance incongrue.

Très vite, Melvin va lui avouer qu’il est devenu obèse, ainsi qu’une partie de ses coéquipiers, depuis son arrivée sur le front irakien. Il explique avec moult détails comment lui et ses camarades se ruent sur la nourriture après chaque opération afin de tenter d’oublier les horreurs auxquelles il participe. Il va lui décrire les souffrances dues à cette obésité qui prend chaque jour plus d’ampleur. Afin de lui redonner le moral, Nothomb lui donne l’exemple d’une jeune anorexique qui avait fait de sa maladie le sujet de son mémoire de fin d’année, en se photographiant et en notant les moindres bouleversements subis par son corps, moyen pour elle de sublimer sa maladie pour entreprendre sa guérison. Elle suggère à Melvin de faire de même et de transformer son corps en oeuvre d’art et en message politique pacifiste. Contre toute attente, le jeune soldat adhère totalement à l’idée. Mais bientôt, le soldat ne va plus envoyer de lettres et Amélie, s’inquiétant de son sort, va tenter de retrouver sa trace…

Il y a souvent une certaine part d’autobiographie dans l’oeuvre d’Amélie Nothomb. Dans ce roman épistolaire, l’auteure se met directement en scène, dans une de ses activités principales en dehors de la rédaction de ses romans, à savoir la correspondance avec ses lecteurs. Elle va ainsi révéler ses sentiments quant au courrier qu’elle reçoit chaque jour, sa façon de répondre à certaines missives, son étonnement (et le nôtre !) à la lecture de certaines demandes… Tous ces petits détails de la vraie vie de Nothomb vont donc apporter un effet de réel énorme si je puis dire à cette saugrenue histoire de soldat américain obèse. Une fois de plus, nous retrouvons donc les thèmes de l’apparence physique, du poids (obésité contre extrême maigreur), et de la faim, si chers à l’auteure et qui renvoient d’ailleurs une nouvelle fois à son existence puisqu’elle a souffert d’anorexie à son adolescence. Ici, le corps devient porteur de message, le handicap devient un moteur positif et semble permettre à l’homme en souffrance d’aller de l’avant. A moins que tout cela ne soit, une fois de plus chez la romancière belge, qu’apparences trompeuses… Je vous le laisse découvrir par vous-même.

Publicités

4 Réponses to “Correspon-denses”

  1. Charlotte novembre 26, 2015 à 1:00 #

    Bonjour Léa, le conseillerais-tu à une personne qui souffre d’anorexie ? Merci

    J'aime

    • naurile novembre 26, 2015 à 4:51 #

      Bonjour Charlotte, je ne le conseillerais pas davantage à une personne souffrant d’anorexie qu’à une autre. L’exemple de la jeune femme anorexique dans le livre ne sert que d’inducteur à l’auteur pour amener Melvin à faire oeuvre d’art de son corps. Je ne suis d’ailleurs pas certaine que les scènes qui évoquent les montagnes de graisse et les goinfreries du personnage principal aident franchement une personne anorexique à se réconcilier avec la nourriture…

      J'aime

      • Charlotte novembre 26, 2015 à 8:32 #

        Je croyais que tu avais aimé. Merci de ta réponse

        J'aime

      • naurile novembre 27, 2015 à 9:53 #

        Ah ! Mais j’ai aimé ! C’est juste que je ne le conseillerais pas davantage à une personne anorexique qu’à une autre, c’est tout. C’est un bon livre je trouve, même si ce n’est pas le meilleur Nothomb que j’ai lu. Si tu en cherches un davantage en lien avec l’anorexie, Le Robert des Noms propres est très bien, tu le trouveras sur mon blog ainsi que Biographie de la faim (celui-là, je ne sais pas si je l’avais chroniqué)

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :