Au-delà des murs

2 Mai

Je remercie plus que chaleureusement l’amie qui m’a prêté ce livre et ai une pensée toute particulière pour elle

Bianca, Loulou Robert

9782260029410Bianca a 16 ans. Elle vient de faire une tentative de suicide après plusieurs mois d’anorexie. Suite à son acte, elle se retrouve à l’unité psychiatrique pour adolescents dans l’hôpital de sa ville, Les Primevères. Dans cet univers en dehors du monde, l’adolescente va devoir se reconstruire et trouver ses repères aux côtés d’autres jeunes complètement perdus. Trouver un semblant d’équilibre lors de journées se ressemblant toutes, rythmées par les pesées, les prises de sang, les repas insipides, quelques cours, quelques sorties à la piscine ou au club d’équitation. Un monde cloisonné duquel elle ne pourra sortir durant des mois. Un monde où l’on côtoie une violence quotidienne qu’on ne devrait pas côtoyer à 16 ans : histoires d’inceste, de violences parentales, de suicide, de drogues, de mort.

Bianca a 16 ans et a la vie devant elle. Pourtant, elle s’est laissée mourir à petit feu avant de vouloir un jour s’ouvrir les veines. Bianca a été envoyée chez les « fous » mais elle est persuadée que ce sont les gens qui sont à l’extérieur avec leur petite vie parfaitement huilée en apparence qui sont les véritables fous. Bianca a 16 ans et refuse cette vie étriquée. Elle a 16 ans, et dans cet environnement si particulier qu’est l’hôpital psychiatrique, elle va enfin naître et découvrir l’amour. Pour la première fois de sa vie, après des mois d’enfermement, Bianca va ressentir les choses et vivre.

Livre coup de poing et très poignant que ce roman de Loulou Robert, mannequin de 22 ans, qui nous offre une plongée plus que réaliste dans les affres de l’adolescence et le monde de l’hôpital psychiatrique. Jamais larmoyant, dans un style sans fioriture mais d’une fulgurance incroyable, l’auteure, par le biais de sa narratrice, emporte le lecteur au cœur des couloirs sombres de cette unité pour adolescents, dans ce monde quasi carcéral recelant un nombre de si jeunes vies détruites qu’il faut reconstruire. On pourrait croire à un livre sombre. Il n’en est rien. Derrière l’horreur des situations se dissimule un combat acharné pour la vie. Tout le monde, hélas, n’en réchappera pas. Les violences subies et le mal être qui en résulte auront parfois raison de ceux qui se cachent derrière ces murs et ces barreaux. Et pour l’avoir vécu, je peux vous assurer que tout ce qui est raconté ici relate parfaitement la réalité. Mais si certains n’en réchappent pas, d’autres réussissent à franchir le cap. Et c’est avant tout le message porté par cette œuvre et qu’il faut retenir. Gros coup de cœur !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :