Amour toujours

15 Mai

Je remercie une nouvelle fois très chaleureusement l’amie qui m’a offert ce livre.

Les oubliés du dimanche, Valérie Perrin

9782226317155-jJustine, 21 ans, est aide-soignante aux Hortensias, la maison de retraite de la petite ville de Bourgogne où elle a été élevée, avec son cousin Jules, par ses grands-parents. Les parents (leurs pères étaient jumeaux) de Justine et Jules sont décédés dans un accident de voiture alors que les cousins étaient en bas-âges.

Justine aime son métier et la compagnie des personnes âgées, peut-être parce qu’elle a grandi chez son pépé et sa mémé. Aux Hortensias, une patiente occupe davantage son attention que les autres. Il s’agit d’Hélène Hel, une ancienne couturière devenue patronne de bistrot, qui avait toujours rêvé d’apprendre à lire. Justine a décidé d’écrire la vie de la vieille dame dans un cahier afin que son petit fils Roman – dont la jeune femme est secrètement amoureuse – puisse mieux connaître la vie fascinante de sa grand-mère.

Dans le même temps, un étrange corbeau sévit à la maison de retraite. Des appels anonymes sont passés depuis la chambre d’un patient. L’auteur de ces coups de fil appelle les familles des personnes qui ne reçoivent jamais de visite pour leur faire part du décès de leur aïeul. Evidemment, personne n’est mort mais les familles viennent au grand complet à la maison de retraite pensant faire leurs adieux. La surprise est grande des deux côtés à l’arrivée : pour les enfants qui n’y comprennent rien et surtout pour les personnes âgées, ravies de ces visites inattendues.

Encore un roman que j’ai adoré ! Pourtant, l’idée de me retrouver plongée dans une maison de retraite pendant 400 pages n’avait pas spécialement de quoi m’enchanter. Et pourtant, j’ai véritablement été absorbée par ce roman très bien construit, qui mêle trois intrigues qui s’entrecroisent. Le récit enchâssé de la vie d’Hélène vient très opportunément s’intercaler dans l’histoire principale et conduit le lecteur avant et après guerre dans une histoire d’amour passionnante (et pourtant, je ne suis pas particulièrement fan du genre !). Quant au récit cadre, le mystère du corbeau va entraîner Justine bien au-delà de qu’elle aurait pu imaginer puisqu’elle va remonter jusqu’au décès accidentel de ses parents et lever le voile sur un secret de famille plus que glaçant. En outre, tout en se plongeant dans l’histoire de la vieille dame, la jeune aide-soignante va peu à peu se découvrir et s’interroger sur le sens qu’elle veut donner à sa vie.

Je ne me suis pas ennuyée un seul instant avec ce roman subtile, traitant d’un sujet pourtant pas très attirant de prime abord. Les personnages sont très bien dépeints et gagnent en épaisseur et en complexité à mesure que l’on avance. A aucun moment l’intrigue ne tombe dans le sentimentalisme et c’est ce qui fait la force et le charme de ce roman d’amours complexes, que ce soit au passé comme au présent. A découvrir ! Coup de cœur !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :