La maison du diable

8 Nov

Je remercie Le Verger Éditeur pour l’envoi surprise de ce roman.

Le couloir, Jean-Louis Marteil

arton542-fcd57Alors qu’ils viennent de commettre un double meurtre lors du braquage d’un bistrot, Frank et Anne prennent la fuite en voiture. Bientôt, contre toute attente en plein mois de septembre, ils se retrouvent coincés dans une tempête de neige. Alors qu’ils sont bloqués dans le véhicule, la jeune femme aperçoit une lumière au loin…

Inès et Bruno viennent de se marier. Ils sont en route pour la mer. Mais Bruno se trompe de chemin. Eux aussi vont se perdre et se faire absorber par une phénoménale tempête de neige empêchant toute circulation. Eux aussi distingue une lueur à l’horizon…

Les deux couples vont se retrouver dans une immense demeure, meublée d’objets hétéroclites, l’apparentant à un musée ou à un cabinet de curiosités gigantesque. Là, il vont faire la rencontre d’un vieillard qui semble posséder d’étranges pouvoirs. Dès lors, va commencer un angoissant huis-clos qui va révéler les plus bas instincts de chacun, exacerber chaque réaction, du désir charnel à la violence en passant par la terreur, l’amour et la haine.

Par quel coup du sort sont-ils arrivés dans cet endroit ? Pour quelle raison le vieillard les empêchent-ils de se rendre au fond du couloir ? Quel est le sens de tout cela ? Vous le saurez en lisant ce roman oppressant, déroutant, mêlant fantastique, réflexion philosophique et histoire. Un conte cruel qui donne à réfléchir sur la nature humaine même si, pour ma part, j’ai trouvé l’évolution du texte assez déroutante par moments avec des éléments paranormaux qui ne servent pas forcément le message de l’auteur.

Publicités

7 Réponses to “La maison du diable”

  1. carolivre novembre 8, 2016 à 8:46 #

    Je suis en train de le lire justement! J’aime bien pour le moment!

    Aimé par 1 personne

    • naurile novembre 8, 2016 à 8:47 #

      Bonne lecture ! J’ai trouvé ça assez spécial surtout sur la fin.

      J'aime

      • carolivre novembre 8, 2016 à 8:50 #

        Oui c’est étrange, il y a un côté vieillot, vieille France. J’en suis au moment où Anne est avec le vieillard dans le musée.

        J'aime

      • naurile novembre 8, 2016 à 8:57 #

        tu vas voir, ça va commencer à partir un peu dans le n’importe quoi après…

        J'aime

  2. labiblidonee novembre 8, 2016 à 9:32 #

    Oh zut c’est paranormal à quel point ? Ca tient la route ou pas ? Tout le reste me tente, mais souvent le paranormal est utilisé pour éviter de se creuser la tête et si c’est le cas je préfère passer mon chemin. D’après toi ?

    J'aime

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le couloir de Jean-Louis Marteil | Carolivre - novembre 13, 2016

    […] Vous pouvez aussi aller lire l’avis de Naurile sur son blog! […]

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :