Circus crime

15 Nov

Et c’est reparti pour une petite série polars… Pour mon plus grand plaisir !

Cinq lames d’acier, Cilla et Rolf Börjlind

9782021093933fsSuède. Olivia rentre tout juste d’Amérique du Sud où elle était partie plusieurs mois sur les traces de sa mère biologique assassinée vingt ans plus tôt quand un horrible événement se produit non loin de chez elle. Le père de Sandra, une adolescente, qu’Olivia gardait quand elle était plus jeune vient d’être retrouvé pendu chez lui. La jeune fille est sous le choc, c’est elle qui a trouvé son père. Olivia l’accueille en attendant que de la famille proche puisse s’occuper d’elle. En discutant avec Sandra, Olivia se met à douter que le père de l’adolescente se soit suicidé… En douce, elle commence à mener son enquête. Effectivement, avant son break à l’autre bout du monde, la jeune femme venait de terminer l’école de police. Mais son année sabbatique a quelque peu émoussé son envie de faire carrière dans les forces de l’ordre, au grand désespoir de Mette Olsäter, une inspectrice qui l’avait pris son son aile pendant ses études.

Tom Stilton, ex-flic devenu clochard en quête de vengeance est contacté par Abbas el Fassi, un ami qui l’a aidé lorsqu’il était au plus bas, à propos d’un meurtre commis à Marseille. La victime, découpée en morceaux, était non seulement son ancienne assistante en tant que lanceur de couteaux mais surtout son grand amour de jeunesse.Les deux hommes partent pour la cité phocéenne, bien déterminés à mettre la main sur le coupable de cet acte horrible.

Chacun de son côté va tenter de résoudre son affaire et va devoir se confronter à la pire des perversités et au pouvoir de l’argent. Bientôt, aussi étrange que cela puisse paraître, les deux intrigues vont se trouver mêlées, obligeant Olivia et Tom – qui se connaissaient et n’étaient pas en bons termes – à faire équipe et à affronter leurs vieux démons.

Voilà un petit moment que je n’avais pas lu un polar venu du froid et c’est avec plaisir que je découvre le travail de Cilla et Rolf Börjlind qui sont apparemment les scénaristes de polars les plus célèbres de Suède. J’en profite pour remercier les éditions du Seuil qui m’ont fait parvenir cet ouvrage sorti le 3 novembre. En tant qu’amatrice du genre, je n’ai pas été déçue. Les intrigues sont très bien ficelées et se rejoignent parfaitement, avec beaucoup de naturel. J’ai trouvé plaisant le fait de se retrouver à Marseille tout en suivant une enquête se déroulant en Suède, le contraste climatique fonctionne à merveille. En ce qui concerne les personnages, tous sont très travaillés. Apparemment, ils intervenaient déjà dans un précédent roman, Marée d’équinoxe, mais bien que ne l’ayant pas lu je n’ai pas du tout été perdue. Si les personnages principaux, Olivia et Stilton, font l’objet de davantage de précisions, les personnages secondaires ne sont pas en reste. Le récit enchâssé concernant le passé d’Abbas El Fassi est franchement très réussi et permet de donner une jolie profondeur à ce personnage plutôt discret. J’ai également apprécié le fait que ce polar reste assez lumineux malgré quelques scènes assez glauques ce qui est rarement le cas.

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec ce roman que je recommande aux amateurs du genre. Coup de cœur !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :