Tag Archives: différence

Invasion de Lutins !!

25 Oct

Un grand merci à Renaud Marhic et aux éditions P’tit Louis pour leur confiance. Le livre-voyageur est arrivé à bon port et partira demain vivre de nouvelles aventures !

Les lutins urbains – Les Lutins noirs – Tome 3, Renaud Marhic

Une fois encore, c’est la panique dans la Grosse Cité. Des événements pas clairs viennent de s’y dérouler : des lutins noirs ont pointé le bout de leur nez, une bande de sangliers s’est fait remarquer et tout cela n’est rien à côté du cruel Bambou Masqué !

Gustave Flicman, notre jeune ami policier, est aussitôt chargé de l’enquête. Tout pourrait venir de Chelou, le rhinocéros qu’il devait mener à l’abattoir mais qui a pris la poudre d’escampette. A moins que ce ne soit la faute d’une dangereuse société secrète…

Vous l’aurez compris, l’affaire est complexe. Et l’arrivée des Lutins urbains risque encore de compliquer la situation. Une chose est sûre : nos amis ne doivent pas traîner. Chelou est en danger et il faut à tout prix le retrouver !

Une fois encore, le Petit Reporter de l’Imaginaire nous entraîne dans son univers reconnaissable entre tous. Dès la première page, le jeune lecteur  – qui sera amené à réfléchir sur la notion de différence avec l’intervention des Lutins noirs – est happé à l’intérieur de ce roman qui va à cent à l’heure et ne pourra en ressortir qu’une fois lu en entier ! Nous retrouvons ici tous les ingrédients stylistiques qui ont fait le succès des deux premiers tomes (à découvrir ici L’attaque du Pizz’Raptor – tome 1 et ici Le dossier Bug le Gnome – tome 2) : l’écriture très rythmée, les petites interventions de l’auteur en bas de page avec ses fameux « Psiiiiit ». J’ai particulièrement savouré l’incursion de sa concurrente en plein milieu de l’histoire, entraînant un excellent pastiche digressif. Car même notre Petit Reporter est en danger ! Mais, chut ! je n’en dis pas plus et vous laisse découvrir par vous-même comment tout ce beau monde va s’en tirer dans ce troisième opus.

Publicités

Mutant

12 Août

Avant de replonger dans une lecture pour adultes, voici un des petits derniers des éditions Syros, destiné aux ados à partir de 13 ans pour les bons lecteurs.

il, Loïc le Borgne

Romane n’a pas été épargnée par la vie. Suite à un terrible accident, elle a perdu sa mère et l’usage d’une jambe. Alors qu’elle s’apprête à passer un été peu réjouissant en compagnie de son père dans la petite ville de Templeuve, elle apprend avec plaisir la venue de son cousin Elouan, un garçon mystérieux, qu’elle n’a pas vu depuis des années.

Mais dans la petite bourgade, les nouveaux arrivants ne sont pas franchement les bienvenus. Valentin, Connor et leur bande sont bien décidés à ne pas laisser un inconnu marcher sur leurs plates-bandes. Alors qu’ils tentent de l’intimider, ils se rendent compte que le garçon n’est pas un adolescent comme les autres, qu’il possède des pouvoirs particuliers. Romande aussi s’aperçoit de l’étrange phénomène. Son cousin semble pouvoir lire dans les pensées de ses interlocuteurs, anticiper leurs réactions et communiquer avec les animaux. Alors que les journaux télévisés évoquent de nombreux cas de jeunes hors du commun, les habitants de Templeuve, horrifiés par la présence d’un de ces mutants dans leur paisible bourgade, vont organiser une véritable chasse à l’homme…

Je l’avoue tout de suite, j’ai un peu repoussé cette lecture en raison de la couverture qui ne m’attirait pas vraiment. Je la trouve trop connotée « ados » et « garçons » et avais un peu peur de ce qui pouvait bien se cacher derrière. Eh bien, j’ai été vraiment agréablement surprise. J’ai vraiment dévoré ce roman d’anticipation à l’intrigue et à la narration vraiment bien ficelées.

En bon livre du genre, il ne se contente pas d’évoquer la possibilité de l’évolution de l’humanité mais donne à réfléchir sur nos sociétés actuelles : peur, rejet de l’Autre et de la différence, tentation de la radicalisation et du totalitarisme pour préserver son quotidien. Loïc le Borgne parvient parfaitement à introduire son lecteur au coeur de ce village miné par la peur, dont les habitants, gouvernés par leur terreur de l’inconnu sont prêts à suivre aveuglément un fou furieux donneur d’ordres et à commettre l’irréparable. D’autres thèmes importants sont aussi abordés en filigrane de l’intrigue tels que le handicap et les violences commises au sein de la structure familiale.

Tous ces sujets sont traités par le biais de personnages bien dessinés dans des sous-chapitres qui offrent leurs différents points de vue et permettent également à l’intrigue de progresser rapidement. Les lecteurs de 4ème-3ème (et même à partir de la 5ème) vont dévorer ce roman plein de suspens, d’action mais aussi de sentiments avec une fin à couper le souffle ! Un petit conseil aux filles : ne vous laissez pas rebuter par la couverture, le livre vous est tout autant destiné qu’aux garçons !