Tag Archives: éditions baudelaire

Fourmiz

7 Mar

Je remercie les éditions  Baudelaire pour l’envoi de cet ouvrage.

La chambre des demoiselles, Marie-Hélène Lemoine

Mimi est une jeune fourmi. Un jour, elle découvre un souterrain étrange. Ne voulant l’explorer seule, elle prévient sa chef de brigade, Maya. Toutes deux, escortées de loin par leur troupe, se rendent à nouveau dans le tunnel. Mimi se retrouve vite coincée entre deux parois et Maya décide de continuer seule l’aventure. Elle aboutit à un château o`demeurent d’étranges personnages, à commencer par la gouvernante, Melle Petsec, qui la drogue à son insu afin de la retenir facilement prisonnière. Notre héroïne va heureusement pouvoir compter sur l’aide de nouveaux amis pour retrouver sa liberté.

A mi-chemin entre le conte et le roman d’aventure, La chambre des demoiselles saura divertir les jeunes lecteurs à partir de 9-10 ans. Grâce à de nombreux dialogues et rebondissements, l’intrigue ne connaît aucun temps-mort et les enfants ne s’ennuieront pas à la lecture. Au contraire, ils voudront sans doute découvrir rapidement la suite des étranges péripéties de l’héroïne et de ses amis.

Publicités

L’attente

28 Fév

Je remercie les éditions Baudelaire pour m’avoir fait parvenir ce roman.

La porte s’ouvre, Etienne Renaudon

Christine, 23 ans, se retrouve à l’hôpital pour des symptômes inquiétants. Seule dans sa chambre, elle attend plus ou moins patiemment que la porte s’ouvre, pour tenter d’obtenir des explications sur sa maladie ou juste de passer le temps.

Ce roman à l’intrigue en apparence simple donne une perception très juste du milieu hospitalier avec le point de vue de la malade mais aussi des soignants. L’auteur – infirmier dans la vie – parvient à transcrire avec une grande précision l’attente souvent désespérée que peut ressentir le patient, cette impression de ne pas se sentir ni compris ni écouté, la froideur de certains membres du corps médical. Cette impression aussi que le monde médical peut exclure le malade en ne lui donnant pas des informations claires sur son état et qui, au final, en voulant protéger finit par angoisser davantage. Cette porte qui s’ouvre peut receler un espoir en même temps qu’une crainte et parfois une violation de l’intimité. Au fil des chapitres, nous suivons l’évolution des pensées de la malade qui prend conscience peut à peu de la gravité et de l’irréversibilité de son état. L’auteur, autant qu’une réflexion sur son métier – on le découvre en filigrane de l’infirmier de nuit à la fin du roman, désolé de ne pas pouvoir suivre davantage ses patients – livre une réflexion plus profonde sur la vie et la mort, sur le sens de l’existence dans ce lieu à part qu’est l’hôpital, un lieu hors du temps et du monde, un lieu dans lequel on tente de vous reconstruire tout en vous tenant parfois à l’écart de vous-même. Etienne Renaudon parvient donc grâce à son style d’une grande délicatesse à poser des questions sensibles et à toucher son lecteur sans tomber dans la sensiblerie.

Mère au bord de la crise de nerfs !

1 Fév

Je remercie les Editions Baudelaire pour l’envoi de cet ouvrage.

Wonder Mum en a ras la cape ! , Serena Giuliano Laktaf

Serena est une jeune maman mais pas que. Trentenaire hyper-active, elle tente de concilier ses rôles de mère, épouse et chef d’entreprise. Et malgré la meilleure volonté du monde, il faut bien se l’avouer, ce n’est pas tous les jours facile ! Surtout quand on n’est pas toujours aidé par son époux qui semble avoir subitement le même âge que ses enfants devant la console de jeu…

Ce petit opuscule punchy regroupe des brèves, des pensées, des anecdotes cocasses, tendres et mordantes. Des instants de vie pas toujours drôles – même parfois sinistres – dont l’auteure pleine d’auto-dérision préfère rire et se moquer afin d’éviter de se pendre réellement. Voilà donc un petit livre bourré d’humour qui fera déculpabiliser toutes les mères – et elles sont nombreuses j’en suis certaine ! – qui ont ressenti l’envie de prendre quatre somnifères et de mettre de boules Quiès afin de pouvoir passer ne serait-ce qu’une nuit tranquille !

Quelques extraits :

« Tu sens que la maternité t’a bouffée quand, de bon matin, tu commences à chercher les étoiles avec cette connasse de Dora ».

« Une pensée émue pour tout ce temps perdu, chaque jour, à la recherche du doudou de l’enfant (ou de sa tétine, c’est pareil). Si c’était comptabilisé comme du temps de travail on pourrait prendre notre retraite à 45 ans. A l’aise. » 

Envol vers la vie

18 Jan

Je remercie les Editions Baudelaire pour l’envoi de ce joli album.

Le papillon à roulettes, Marie Garnier

Papa et Maman Papillon attendent avec joie un heureux événement : un bébé Papillon pousse dans le ventre de Maman. La famille Papillon est aux anges le jour de la naissance de bébé Papillon. Oui mais voilà, au bout d’un an, bébé Papillon ne vole toujours pas. Ses parents, inquiets, décident de l’emmener chez le grand papillon blanc pour comprendre ce qui ne va pas…

Avec simplicité et délicatesse, Marie Garnier réussit à expliquer le handicap aux plus jeunes lecteurs. Grâce à cet album, très joliment illustré par Jeanne Chapelle, les parents pourront aborder facilement le sujet avec les plus petits. L’auteure montre de manière claire la différence et les difficultés auxquelles doivent s’exposer les personnes souffrant d’un handicap moteur sans pour autant dramatiser ni tomber dans le pathos. Au contraire, le texte et les dessins sont porteurs d’un message d’espoir, de solidarité, de fraternité, d’ouverture et surtout de courage, car petit Papillon n’en manque pas ! Un bien joli album à découvrir.