Tag Archives: islande

Un bien sombre été

30 Mai

Il y a quelques mois, je vous avais fait découvrir l’un des auteurs de polars islandais les plus en vogue de sa génération (avec son roman Mörk). Le revoilà avec un nouvel ouvrage traduit en français pour notre plus grand plaisir aux éditions de la Martinière.

Natt, Ragnar Jonasson

nattAlors que les cendres du désormais célèbre volcan Eyjafjallajökull viennent encore assombrir la capitale, une jeune reporter quitte Reykjavik dans l’espoir de sortir le scoop de l’année. Dans le nord de l’île, un homme vient d’être retrouvé sans vie, battu à mort devant une maison qu’il rénovait. C’est le jeune inspecteur Ati Thor qui est chargé de mener cette enquête qui s’avérera sans doute plus compliquée qu’il n’y paraît. En effet, un voile de mystère recouvre la vie de la victime…

J’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir l’univers de ce roman en terres islandaises. L’auteur parvient à nous plonger dans l’ambiance particulière de ce pays, plongé dans le nuage de cendre au sud tandis que les jours paraissent sans fin au nord. Les personnages principaux sont très bien travaillés également. Aucun manichéisme ici, chacun a sa part d’ombre et de lumière et l’on s’attache tout autant à découvrir l’intimité des enquêteur qu’à la résolution de l’intrigue en elle-même dont le suspens est maintenu jusqu’à la fin. Si vous souhaitez découvrir cette atmosphère envoûtante, n’hésitez pas à vous procurer cet excellent polar dépaysant. Merci à l’agence Anne et Arnaud pour leur confiance !

Publicités

Secrets islandais

6 Avr

133225_couverture_hres_0

Herjolfur est en train d’enquêter par une nuit sombre dans une petite ville tranquille de l’extrême nord de l’Islande lorsqu’on lui tire dessus. Son collègue, Ari Thor, arrivé à Siglufjördur avec sa femme il y a 5 ans, va se voir confier l’affaire. Grippé, le jeune policier sait que lui-même aurait pu être la cible car Herjolfur le remplaçait pendant son congé maladie.

Ari Thor va bien vite s’apercevoir que ce petit port de pêche où tout le monde se connaît recèle son lot de secrets… Qui a bien pu tirer à bout portant sur son supérieur ? C’est à cette question que devra répondre l’enquêteur dont l’une des pistes le mènera jusque dans un hôpital psychiatrique aux pratiques douteuses de Reykjavik…

Si, comme moi, vous êtes amateurs de polars, vous ne serez pas déçus par Mörk. Ce roman m’a tenue en haleine du début à la fin grâce à des chapitres courts qui mettent en avant les différents protagonistes de l’intrigue. Chaque personnage fait l’objet d’un travail méticuleux du point de vue de la psychologie ce qui permet de nouer très profondément l’intrigue. Une véritable toile d’araignée semble se tisser rendant le jeu de piste quasiment inextricable. Ce n’est que dans les toutes dernières pages que le lecteur verra les liens se desserrer. Une écriture fluide, qui se fait poétique dans les description des paysages islandais, vient servir avec brio ce très bon polar.

Merci à l’agence Anne et Arnaud et aux Editions de La Martinière pour cette belle découverte.