Tag Archives: l’attaque du pizz’raptor

Invasion de Lutins !!

25 Oct

Un grand merci à Renaud Marhic et aux éditions P’tit Louis pour leur confiance. Le livre-voyageur est arrivé à bon port et partira demain vivre de nouvelles aventures !

Les lutins urbains – Les Lutins noirs – Tome 3, Renaud Marhic

Une fois encore, c’est la panique dans la Grosse Cité. Des événements pas clairs viennent de s’y dérouler : des lutins noirs ont pointé le bout de leur nez, une bande de sangliers s’est fait remarquer et tout cela n’est rien à côté du cruel Bambou Masqué !

Gustave Flicman, notre jeune ami policier, est aussitôt chargé de l’enquête. Tout pourrait venir de Chelou, le rhinocéros qu’il devait mener à l’abattoir mais qui a pris la poudre d’escampette. A moins que ce ne soit la faute d’une dangereuse société secrète…

Vous l’aurez compris, l’affaire est complexe. Et l’arrivée des Lutins urbains risque encore de compliquer la situation. Une chose est sûre : nos amis ne doivent pas traîner. Chelou est en danger et il faut à tout prix le retrouver !

Une fois encore, le Petit Reporter de l’Imaginaire nous entraîne dans son univers reconnaissable entre tous. Dès la première page, le jeune lecteur  – qui sera amené à réfléchir sur la notion de différence avec l’intervention des Lutins noirs – est happé à l’intérieur de ce roman qui va à cent à l’heure et ne pourra en ressortir qu’une fois lu en entier ! Nous retrouvons ici tous les ingrédients stylistiques qui ont fait le succès des deux premiers tomes (à découvrir ici L’attaque du Pizz’Raptor – tome 1 et ici Le dossier Bug le Gnome – tome 2) : l’écriture très rythmée, les petites interventions de l’auteur en bas de page avec ses fameux « Psiiiiit ». J’ai particulièrement savouré l’incursion de sa concurrente en plein milieu de l’histoire, entraînant un excellent pastiche digressif. Car même notre Petit Reporter est en danger ! Mais, chut ! je n’en dis pas plus et vous laisse découvrir par vous-même comment tout ce beau monde va s’en tirer dans ce troisième opus.

Publicités

Délire lutinologique !

30 Mai

Aussitôt arrivé, aussitôt dévoré ! Pas besoin de me forcer la main, pour me faire lire Les Lutins Urbains ! Je remercie leur auteur de me les avoir faits découvrir !

Les Lutins Urbains – Tome 1 : L’Attaque du Pizz’Raptor, Renaud Marhic

Gustave Flicman et son coéquipier Pticop, deux jeunes policiers, sont sur les crocs : depuis trois mois, un mystérieux voleur de pizza sévit dans la Grosse Cité sans que rien ne semble pouvoir l’arrêter. Lorsque Flicman se trouve enfin nez-à-nez avec le coupable, il n’en croit pas ses yeux. Non, ce n’est pas un p’tit vieux, mais bel et bien un lutin !

Après avoir reçu une enclume sur son véhicule, Gustave est bien sonné. Le coupable présumé, ne tarde pas à être arrêté. Le pauvre « Papy Caddie », SDF de son état, a beau protester, derrière les barreaux, illico-presto, il est mené !

Mais pour Gustave, l’affaire ne s’arrête pas là, et il est bien décidé à mettre la main sur le véritable Pizz’Raptor et à libérer l’innocent. Son enquête va dès lors le conduire jusqu’à la très étrange Université d’Onirie, un lieu sauvegardé, protégé par le mystérieux Professeur B…, docteur en Lutinologie… Autant dire que l’affaire est loin d’être bouclée !

Vous l’aurez compris sans aucun souci, j’ai véritablement adoré, cette enquête trépidante et délirante. Du début à la fin, j’ai rigolé et nul lutin ne m’y a forcée ! Vraiment, le style de l’auteur est formidable. La plupart du texte rime mais ce n’est pas de la frime. J’ai trouvé excellente l’idée du commissariat et de toutes les autres institutions sponsorisées (ça donnera à réfléchir aux jeunes lecteurs sur la place de la publicité dans la société). J’ai particulièrement apprécié toutes les interventions (et digressions) du narrateur/auteur avec ses notes/conseils en pieds de pages. Grâce aux Lutins Urbains, on lit, on se divertit et on réfléchit, bref, jamais on ne s’ennuie !

En résumé, une lecture fort rafraîchissante qui ravira petits et grands (si ces derniers n’ont pas perdu leur âme d’enfant !) Je le fais commander dès lundi au CDI, je pense que les futurs 6ème seront ravis !