Tag Archives: société idéale

Utopia

25 Fév

Afin de bien terminer les vacances (hé oui, c’est déjà fini par ici !), je vous présente un roman d’aventure qui mérite le détour. J’en profite pour remercier les éditions Tohu Bohu qui me permettent de vous faire découvrir ce bel ouvrage.

L’Odyssée d’Amos – Les chroniques d’Ataraxia, tome 1, Thierry Maugenest

517ilsmgr0l-_sx350_bo1204203200_La planète Ataraxia est un véritable havre de paix où tous les habitants vivent en harmonie les uns avec les autres et avec la nature, respectant des principes sacrés édictés par les pionniers arrivés 950 ans plus tôt. Amos de Slima, jeune et brillant ataraxien, est néanmoins persuadé qu’un danger risque de venir perturber ce bel équilibre. Mais dans cette société particulièrement paisible qui ne connaît pas la violence, fondée sur le respect, le partage, l’égalité et la liberté, le discours du jeune est mal perçu. Le voilà donc non seulement exclu mais aussi contraint de fuir sa communauté. Dès lors, il va se lancer dans un long voyage, aux confins de la planète, en quête de ce qu’il pense être la vérité. Il fera bientôt la connaissance d’Ezéa, une jeune femme solitaire et fougueuse, ayant grandi sur une île quasi déserte, loin des enseignements ataraxiens. Ensemble, ils tenteront de lutter contre un homme qui cherche à bouleverser l’univers utopique d’Ataraxia en réinstaurant l’utilisation de la monnaie et, par conséquent, en mettant fin à l’égalité régnant entre chaque individu depuis près d’un millénaire…

Voilà bien longtemps que je ne m’étais pas laissée emporter dans un univers aussi riche et travaillé que celui dans lequel nous conduit Thierry Maugenest. Il faut dire que l’auteur a puisé son inspiration dans les travaux de François Bournaud qui s’est passionné pour le monde imaginaire qu’il a mis plus de 10 ans à créer. Dans une encyclopédie de près de 2000 pages, l’homme a compilé tout ce qui est en mesure d’établir un univers complet : cartographie, faune et flore, moyens de transports, habitations, éducation, culture… Rien n’a été laissé au hasard. Grâce à ce sens du détail, l’auteur de l’Odyssée d’Amos a pu poser un cadre rigoureux et très réaliste à son aventure. J’ai vraiment été séduite par ce roman utopique qui permet de réfléchir aux différents maux qui rongent notre société contemporaine et qui permet aussi de se questionner sur ce qui permettrait vraiment de l’améliorer car la société ataraxienne présente évidemment, elle aussi, ses propres limites. Ce premier tome pose les bases d’une aventure au long cours en mettant l’accent sur la description de ce monde idyllique et sur la personnalité des personnages clés. En outre, la lecture est rendue encore plus attrayante grâce aux nombreux croquis qui viennent illustrer le texte. Un vrai coup de cœur que je vous encourage à découvrir. En librairie depuis le 9 février.

Publicités

Vengeance !

22 Sep

Il me faisait de l’oeil depuis des jours mais je repoussais le moment d’en finir avec cette géniale saga pour ados (et pour ados attardés comme moi !)

Hunger Games – La Révolte – tome 3, Suzanne Collins

Nous retrouvons Katniss, la fille de feu, qui a survécu une seconde fois aux cruels Hunger Games. Mais dans quelles conditions ! La voilà enterrée dans les dédales du district 13 puisque son district, le 12, a été rasé par les hommes du Capitole en guise de représailles à sa survie. La jeune fille doit donc vivre avec de nombreuses victimes innocentes sur la conscience tout en découvrant les nouvelles règles imposées dans le district : emploi du temps journalier tatoué sur le bras chaque matin, activités obligatoires réglées à la minute, vêtements identiques pour chaque individu, rations alimentaires calculées selon la corpulence et les besoins de chacun… un véritable cauchemar pour la jeune rebelle !

Pendant ce temps, au Capitole, le Président Snow rumine sa vengeance et détient la meilleure arme contre Katniss : Peeta.

Sous les ordres de Coin – chef du district 13 – la révolte contre le Capitole se met en place. Katniss doit au plus vite récupérer ses forces et redevenir le geai moqueur, symbole de la rébellion, afin de mobiliser tous les districts. Entourée d’une équipe de choc : Gale – son compagnon de chasse de toujours -, Haymitch – son mentor pendant les jeux -, Finnick – un de ses adversaires qui lui a sauvé la vie pendant l’Expiation-, Plutarch – ancien juge du Capitole dévolu à la cause rebelle – et bien d’autres, Katniss est prête à tout pour tuer Snow et voir le retour de la paix dans le royaume de Panem.

Oui mais voilà… Peut-elle vraiment toujours compter sur Gale qui jalouse Peeta ? Et Peeta, que lui est-il arrivé ? Est-il mort ? vivant ? torturé ? Et tous ces gens qui meurent parce qu’elle a provoqué l’ire du Président… comment supporter tout ça ?

Je laisse volontairement ces questions en suspend afin de laisser à ceux qui voudront le lire la joie de découvrir les réponses.

Si j’avais trouvé le deuxième tome répétitif, il n’en est rien du dernier livre. Je l’ai vraiment adoré. Il mêle à la perfection l’action – nombreux passages de combats très détaillés – aux interrogations existentielles de l’héroïne en proie au doute. Doutes par rapport aux autres mais aussi et surtout doutes vis-à-vis d’elle-même.

J’ai bien aimé le début du livre avec toute la description de la vie dans le district 13, de cette société hyper réglementée où rien n’est laissé au hasard. Le district 13 ou l’utopie cauchemardesque pour les survivants du district 12 qui y trouvent un lieu sûr dans lequel ils ne manquent de rien mais en même temps duquel ils ne peuvent plus sortir… J’ai aimé aussi la réflexion sur le pouvoir et ses déviances qui inciteront, je le souhaite, les jeunes lecteurs à jeter un oeil nouveau sur le monde qui les entoure.

Une dernière fois, voilà une excellente trilogie !